Militaria : vente du centenaire de l'armistice

Samedi 10 novembre 2018 à Troyes
en collaboration avec l’étude Boisseau-Pomez

194 . Casque d’Infanterie, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu. Coiffe intérieure et jugulaires tressées en cuir. Avec plaque de Soldat de la Grande guerre 1914-1918, en laiton. ABE (oxydations)
60 / 80
195 . Casque d’Infanterie, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. ABE (usures) 60 / 80
196 . Casque d’Infanterie, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu. Coiffe intérieure en cuir. (coups sur la bombe, manque la jugulaire) 50 / 60
197 . Casque de Chasseur, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu. Motif aucor peint en vert, surmonté de deux traits de Lieutenant. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. BE 120 / 150
198 . Casque d’Artilleur, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. ABE (oxydations) 50 / 60
199 . Casque des Troupes coloniales, modèle 1915, dit Adrian, peint en moutarde, gravé sous la visière « Commandant P. de Goy. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. BE On joint une paire de grades en tissu kaki, à galons dorés. 200 / 250
200 . Casque des Troupes coloniales, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. EM (oxydations) 100 / 150
201 . Casque de Zouave et Tirailleur, modèle 1915, dit Adrian, peint en moutarde, avec impacts en partie arrière. Coiffe intérieure du 1er type et jugulaire en cuir. ABE (usures, accident à la jugulaire)
300 / 350
202 . Casque de Zouave et Tirailleur, modèle 1915, dit Adrian, peint en marron. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. Avec plaque de Soldat de la Grande Guerre 1914-1918, en laiton. ABE (coups, coiffe en cuir détachée) 100 / 150
203 . Casque de Zouave et Tirailleur, modèle 1915, dit Adrian, peint en moutarde, insigne en bleu. Coiffe intérieure en cuir. ABE (coiffe en cuir détachée) 100 / 150
204 . Casque de Zouave et Tirailleur, modèle 1915, dit Adrian, peint en moutarde, avec impacts en partie arrière. Coiffe intérieure du 1er type en cuir. ABE (usures, accident au cuir) 150 / 200
205 . Casque de la Garde républicaine de Paris, modèle 1915, dit Adrian, peint en bleu gris, grenade peinte en dorée. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. (oxydations, accidents au cuir) 80 / 100
206 . Képi de Chef de Bataillon du 128è Régiment Territorial, en drap bleu. Galon et chiffre brodé, blancs. Visière en cuir. Coiffe intérieure en toile bleue et bandeau de cuir. Fabrication Delorme Paris. EM (trous de mites) 200 / 250
207 . Képi de Gradé du 76è, en toile bleu. Chiffre métallique et fausse-jugulaire dorés. Visière en cuir. Coiffe intérieure en toile et cuir.EM (usures) 100 / 150

208 . Lot en drap bleu horizon : bonnet de police d’Infanterie, à passepoil jonquille. Doublure en toile noire, à bandeau en cuir brun , béret en six parties. Doublure en toile blanche. (petits trous de mites)
100 / 120
209 . Képi du Général de Brigade Marmion Alphonse, en drap rouge. Bandeau en drap noir, brodé de feuilles de chêne et galons dorés. Visière en cuir. Coiffe intérieure en soie rouge, à bandeau en cuir.
Fabrication Pailloux Paris. BE (usures au bandeau) - Marmion Alphonse (1874-1963) Polytechnicien, Lieutenant au 7è Régiment du Génie à Avignon, Capitaine en 1902, Chef de Bataillon en 1915, commande le Génie de la 69è Division d’Infanterie de 1915 à 1917, Chef d’État-major du Génie de la 2è Armée en 1917. Général de Brigade en retraite. Croix de guerre en 1915, Chevalier de la Légion d’honneur en 1916, puis Officier de la Légion d’honneur en 1928. 300 / 400
210 . Képi de Général-médecin, en drap rouge. Bandeau en velours cramoisi, brodé de feuilles d’acanthe et serpents. Visière en cuir. Coiffe intérieure en soie et cuir. ABE (usures à la coiffe intérieure) 900 / 1 000
211 . Képi d’Intendant-général, modèle 1931, en drap rouge. Bandeau en drap noir, brodé de feuilles d’acanthe et galons argentés. Visière en cuir. Coiffe intérieure en soie et cuir. BE (petits trous de mites, usures à la soie) On joint un plumet saule tricolore, paire de pattes d’épaule d’Intendant-général et diverses épaulettes. 400 / 600
212 . Cuirasse de Cuirassier, modèle 1825, en fer, bordé de rivets en laiton. Épaulières et tirants en cuir, à bretelles à anneaux et plaques à boutonnières en laiton. Ceinture en cuir, à boucle rouleau en laiton, à un ardillon en fer. Tailles et numéros différents. ABE (piqûres) 350 / 380
213 . Lot d’un fantassin : Veste de Caporal, modèle 1879, en drap bleu foncé, à neuf boutons à la grenade. Doublure en toile blanche avec cachets à l’encre du 82è de L. On joint des pattes de collet en drap rouge, au chiffre 82 rapporté. (trous de mites, manque 1 boutons) , pantalon en drap garance. Doublure avec cachets à l’encre. (trous de mites) 100 / 150
214 . Lot d’un Tirailleur du 1er Régiment (Alger) : veste en drap bleu de ciel, galons jonquilles et tombô garance. Manche gauche avec prix de tir. Doublure en toile blanche, avec cachet à l’encre dont « 1er Tre Alg » et daté « 3-94 » , gilet à plastron en drap bleu de ciel, galons jonquilles. Dos en toile blanche, avec cachets à l’encre, dont « 1er TA », « 1er Tre Alg » et daté « 1900 ». ABE (trous de mites) 480 / 500
215 . Uniforme de Sergent du 4è Régiment de Zouaves (Tunis) : veste en drap bleu foncé, galons garance. Doublure en toile blanche, avec cachet àl’encre , gilet, à plastron en drap bleu foncé, galons garance. Dos en toile blanche, avec des cachets à l’encre , pantalon en drap garance, à ganses bleues. Doublure en toile blanche, avec cachets. (usures, léchures de mites) 550 / 600
216 . Lot d’un Zouave du 1er Régiment (Alger) : veste en drap bleu foncé, galons et tombô garance. Doublure en toile blanche, avec cachet à l’encre, dont « 3è Zoua ». (petites usures, le drap des tombô a été rapporté) , gilet, à plastron en drap bleu foncé, galons garance. Dos en toile blanche, avec cachet à l’encre « 1-76 ». Fermeture par lacets. ABE (traces de mouillures et oxydations) 80 / 100

217 . Lot : pantalon dit sarouel, en toile blanc. Doublure en toile crème (reproduction) , ceinture indigo, avec cachets à l’encre. 38 x 213 cm (trous) 30 / 40
218 . Manteau à rotonde de Lieutenant-colonel de Cuirassiers, en drap bleu de fer bleuté, à col rabattu, rotonde fixe, martingale dans le dos, manches à parement botte. Boutons à la grenade argentés. Grades sur le bas des manches et sur la poitrine. Doublure en toile noire. (trous de mites, usures) 100 / 120
219 . Vareuse de Sergent du 32è, en drap bleu, à col droit et quatre poches à rabats. Boutons marrons. Doublure en toile noire. Avec fourragère, ceinturon d’Officier, à baudrier, en cuir brun, étui de jumelles, avec sangle. (réparation à la sangle de l’étui) 350 / 400
220 . Uniforme de Sergent d’Infanterie, en drap bleu, fabrication de tailleur : bonnet de police, à passepoil jonquille, et galon doré , vareuse de Sous-officier, à col rabattu, à quatre poches, doublure en toile foncée, bouton à la grenade , pantalon-culotte, à passepoil jonquille. BE 60 / 80
221 . Vareuse de Sergent Secrétaire d’État-major, en drap bleu, à col rabattu, à quatre poches. Boutons en laiton. Doublure en toile grise. EM (trous de mites) 50 / 60
222 . Vareuse de Sergent d’Artillerie, en drap bleu, à col rabattu, à quatre poches. Boutons aux canons croisés et grenade. Doublure en toile bleue. EM (trous de mites) 50 / 60
223 . Pantalon-culotte de Tirailleur sénégalais, en drap bleu, à passepoils jonquille. Doublure en toile blanche, avec cachets à l’encre. (trous, cachets à l’encre passés) 450 / 500
224 . Uniforme d’un Conducteur du Service automobile : veste à col rabattu et deux poches de hanche, en drap bleu. Boutons noirs. Pattes de col en drap vert, chiffrées « A » rouge. Doublure en toile noire , pantalon-culotte, en drap bleu, à passepoil vert. Doublure en toile marron. Fabrication P. Granier Bordeaux, au nom de Henri Calue, Juillet 1918. TBE 480 / 500
225 . Lot d’un Capitaine du 7è Génie : képi en drap noir. Galons, passepoils, chiffre métallique et fausse-jugulaire, dorés. Visière en cuir. Coiffe intérieure en toile noire et bandeau en cuir. (usures, trous de mites, coutures restaurées) , vareuse à col droit et à quatre poches, en drap
bleu, avec rubans de la Légion d’honneur et de la Croix de guerre. Doublure en toile grise , ceinturon-baudrier en cuir brun , étui de revolver. 350 / 400
226 . Manteau de Capitaine de 20è Régiment de Dragons, en drap bleu, à col rabattu. Chiffres métalliques, galons et boutons blancs. ABE vers 1920 100 / 150
227 . Habit-veste de l’Amiral Just Durand Wiel, en drap noir. Attentes, galons brodés, étoiles et boutons dorés. Doublure en toile noire. Fabrication Ritter Paris. Étiquette dans la poche intérieure marquée « l’Amiral Durand Wiel le 10 octobre 1927 ». BE 250 / 280

228 . Lot d’équipement : ceinturon en cuir, à boucle à deux ardillons en laiton , bretelles de suspension en cuir , étui-musette cachou , bidon recouvert de drap bleu avec cachet daté 32 , quart , 3 cartouchières dont une a été modifiée artisanalement pour être au modèle de celle dorsale
des Zouaves. (avec traces de couture) 80 / 100
229 . Lot : paire de brodequins, modèle 1917, en cuir brun. Semelles garnies de caboches et agrafes aux pointes. Talons à double rangées de clous carrés. Cachets secs à l’intérieur, daté 4 39 , paire de guêtrons en cuir brun, frappés à sec « Alexis Godillot Paris 1879 ». 40 / 50
230 . « Revue de linge et chaussures » Mouchoir imprimé en noir. Fabrication « Guillaume Frères manufacturier à St Denis (Seine) ». BE 58 x 71 cm 40 / 50
231 . « Broderies Types Hiver 1913-14 » Grand cahier de présentation d’échantillons de broderies, à thématique marine, dont brevets pilotes de l’Air et Aéronavale... 500 / 600
232 . Brassard d’État-major de l’Armée et des Armées de la Section de camouflage, modèle 1886, Troupe. Motif au caméléon en drap bleu. BE 100 / 120
233 . « Instructeur » Brassard en drap bleu, à broderie blanche. Doublure en toile blanche. 20 / 30
234 . Lot de 6 insignes de spécialités, en tissu brodé, dont Crapouillot, Artillerie d’assaut... 40 / 50
235 . Lot : casque d’Artilleur, modèle 1915, peint en bleu, avec grade sur le devant en jaune. Peint dans la nuquière « Loreau E ». Coiffe intérieure et jugulaire en cuir , plumet-saule rouge, à olive dorée , fourragère aux couleurs de la Croix de guerre , étui-jambon pour revolver, avec baudrier et ceinture , bélière porte-sabre , paire de bottes en cuir brun , 12 manuels , musette-mangeoire , sangle en cuir , selle avec plaque. (usures) 600 / 700
236 . Autel de campagne, comprenant : autel portatif à pierre rectangulaire bénite, à cinq croix gravées, enchâssé dans une table à deux ventaux en contre-plaqué , lutrin en laiton ajouré , ciboire , patène , clochette, crucifix, corporal. BE (taches sur le corporal, petit éclat au contre-plaqué) 200 / 300
237 . Ceinturon porte-épée de Général de Division, en cuir, recouvert d’un galon bleu, à quatre raies dorées. Boucle-agrafe en laiton, doré. EM (usures, manque une boucle) 30 / 40
238 . Réchaud de campagne, avec gamelle et housse en cuir. Ce modèle de réchaud était l’un des modèles que pouvait s’acheter les officiers, au début du XXè siècle. 20 / 30
239 . Lot : 3 carnets annotés et datés au crayon , 2 briquets, un coupe-papier, porte-crayon, travaux dit de Poilu , encrier en tête d’aigle , housse en toile pour le livret militaire , plaque du Service de Santé de casque , croquis , éclats d’obus ramenés du front pendant l’année 1915. 30 / 40

240 . Lot transport dans les tranchées ou dans les sapes : chariot démontable,
à quatre roues, en bois peint en gris , porte-charge démontable, à deux roues. Avec accessoires. (accidents, manques) 100 / 150
241 . Rasoir pliant, à plaquettes de manche en corne. Avec housse en drap bleu horizon. ABE (coups sur le fil) 20 / 30
242 . Lot de souvenirs de la Grande guerre : fléchette , plaque Soldat de la Grande guerre , boite d’allumettes , vide-poche , reliures , mica de rechange de lanterne , fanion tricolore brodé du Coeur sacré de Jésus. 30 / 40
243 . Niveau à bulle, modèle 1918, en laiton. Fabrication MAS. ABE (oxydations) 20 / 30
244 . Char-jouet, type FT 17, en tôle peinte en camouflé. Chenilles en caoutchouc. En dessous, une étiquette en papier marquée « Jouet français ». ABE (accidents et manques aux chenilles) 200 / 300
245 . « Rue des anciens-combattants » Plaque de rue, en fonte d’aluminium, peint. ABE 30 x 66,5 cm
40 / 60
246 . « L’Alliance franco-russe » Pot à tabac, à réserve d’allumettes, en terre polychrome, représentant un soldat russe et français se serrant la main devant un muret, canon et tambour. Sous la base, numéroté et poinçon « BB ». HT : 28 cm - BB : Bernhard Bloch Céramiste Manufacture de
Eichwald, en Bohème. 100 / 120
247 . « Journée du Poilu 1915 Le Parlement » Croix en bronze, par A Lalique. Dans sa boite, en carton.
20 / 30
248 . Lot de journées patriotiques, métallique et papier... 30 / 40
249 . Lot d’insignes de journées métalliques, cocardes, insignes de boutonnière.
20 / 30
250 . Lot de journées patriotiques, en papier, métallique. On joint 2 Croix de guerre 1914-1917 et 1914-1918, 3 pièces Crédit lyonnais et Société générale Emprunt national 1920, en aluminium avec timbres sous mika,plaque d’identité circulaire en cuivre, frappée « Trenton NC, Mr Lewis Thomas ».
20 / 30
251 . Souvenir de conscrit : cocardes tricolores et vertes, marqué à l’or « Quivive !!! France, Gloire aux Alliés, Quand même » et insignes de boutonnière en métal peint. Présenté sous globe en fer. ABE
50 / 60
252 . « Tirelire nationale guerre 1914 - 1918 » Tirelire en forme d’obus, peint en gris, avec plaque en laiton gravé. HT : 25 cm (usure à la peinture) 60 / 80
253 . Cochon assis, coiffé d’un casque à pointe, en bronze, faisant briquet, tenant une pancarte marquée « Kamarad ». Sur le socle gravé « Alsace Lorraine ». HT : 18 cm (coup sur le casque)
300 / 350
254 . Moutardier, en tête de cochon surmontée d’un casque en pointe. BE (petites usures) 30 / 40

255 . Cadre photo, en régule à patine bronze, représentant la Victoire surmontant un Poilu et lion dressé. BE 47 x 30 cm 70 / 80
256 . Lot patriotique : Nénette et Rintintin en fils de laine , branche de laurier, en fer torsadé, garnie d’un ruban tricolore , petit sac tricolore au crochet. 20 / 30
257 . Lot de 6 assiettes Choisy Le Roi, à décors patriotiques : Gloire aux Alliés 1914-1915 , Gloire à notre 75 Vive la France ! 1914.1915 , 1914 Général Joffre 1915 , 1915-1915 Vive la France , Passage de L’Yiser Kamarad ! Kamarad !! , à Joffre La Patrie reconnaissante 1914-1915. Ø 22 cm 60 / 80
258 . Choisy le Roi Lot de 3 assiettes en faïence, fabrication Hippolyte Boulenger : « MCMXVII A nos Poilus, Gloire au diable bleu, Gloire à la Croix rouge », à marli décoré de motifs de fleurs et feuillages. Ø : 23cm (fêles) 50 / 60
259 . Choisy le Roi Lot de 3 assiettes en faïence, fabrication Hippolyte Boulenger : « MCMXVII Gloire aux Tirailleurs Sénégalais Marocains, Gloire aux Marins, A nos amis monténégrins » à marli décoré de motifs géométriques et feuillages. Ø : 23 cm (fêles) 50 / 60
260 . « Passeront pas ! On les aura ! Vive Castelnau ! 1916 Vive Pétain ! » Assiettes en faïence à bord chantourné illustrée par Madeleine Zilldhart, à décor au centre marqué « Verdun 1916 » surmonté du coq sur fond rayonnant, à marli décoré de sabres croisés et grenades marqué « Douamont, Bois des Caures, Vaux, Bois d’Avocourt » 30 / 40
261 . Pénent « Le sculpteur de canne » Terre cuite, signée et marqué au dos « Camp de Zeïlenlik 1917 ». HT : 12,5 cm 120 / 150
262 . Lot artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté. Pommeau en tête caricaturale du Kronprinz, signé Ront. Au sommet de la casquette chiffrée « MV » en métal incrusté. Fût scarifié, verni. (réparations au bord de la casquette, fêle au pommeau, fût remonté postérieurement) - Cette canne est illustrée dans le livre « Artisanat de tranchée » de Patrice Warin, tome 1, page 89. 250 / 300
263 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté en tête du Kronprinz, garni d’un manchon et lacet en cuir. LT : 90 cm 150 / 180
264 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté de la tête du Kaiser, à fût décoré du serpent. LT : 95 cm (fêles) 140 / 150
265 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’un Poilu en pied, à fût décoré de grappes de raisins et feuilles de vigne. Dragonne en cuir tressé. LT : 89 cm (fêles, petits éclats et trous de vers)
120 / 150
266 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’une tête de chien, fût décoré de deux groupes de quatre têtes, Marianne, Nicolas II, George V et Albert Ier et Guillaume II, Pacha turc, Ferdinand Ier et Kronprinz, d’un serpent, feuilles de chêne, surmonté d’une étoile de la Légion
d’honneur, marqué « Guerre 1914 15-16 ». LT : 91 cm 100 / 120

267 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté en tête de Poilu, marqué à sa base « Souvenir d’un vieux Poilu, 1914-1915, 19 6 1917 », fût décoré d’un serpent et feuilles de chêne. ABE LT : 88 cm (éclats) 100 / 120
268 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté, d’une tête de cochon et tête du Kaiser inscrit « Le fou », marqué « 1914 1915 Années terribles Suppression des Boches ». LT : 94 cm (fêles) 100 / 120
269 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté de la tête du Kaiser, à fût décoré du serpent et de deux visages dont Guillaume II, marqué « 1914 15 16 17 ». Férule en fer. LT : 96 cm 100 / 120
270 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’attributs militaires, marqué « Souvenir de la forêt de Malincourt 1914-19 ». Pommeau en tête d’obus. LT : 90 cm (coups et réparations au pommeau) 100 / 120
271 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté, à pommeau en tête d’Artilleur, fût décoré du coq faisant face à l’aigle, rameau de feuillage, village, avions et bateau. LT : 100 cm (trous de vers, petits manques) 80 / 100
272 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté de la tête de Guillaume II, coiffée d’un shako, à visière en cuir, et fût décoré d’un serpent, marqué au dos « 1914 1918 Ste Gemme Souvenir d’Osty 107 Tal d’Artie… » au menton « Reptile » et de part et autre du corps du serpent « Annecy, Mercury, Albertville, Fort de l’Estal, Col de l’Alpetaz, École de tir de la Valbonne, Balan, Redoute de Noisy le Roi, Fort de Trou d’Enfer, Versailles, Ste Gemme, La Bonneville, Rethisy, St Pierre, Conchy les Pots, Canny, Thounatte, Ribecourt, Le Hamel, Figneres, Tricot, Hargicourt, Moreuil, Ferriere, Entremont ». LT : 95,5 cm (fêle au pommeau) 80 / 100
273 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté de la tête du Kaiser, fût décoré du serpent et marqué « Vieille Champagne, Mort Homme, 1916, Berry-au-Bac, Les Caurières, 1917 ». LT : 102 cm (fêles)80 / 100
274 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’un crocodile attaquant le serpent, marqué « Verdun 1916 ». Férule en laiton. LT : 96 cm (fêles) 80 / 100
275 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’une tête de Zouave, à yeux en verre, fût décoré d’un serpent et marqué « Campagnes 1914-1915 ». Férule en fer noirci. LT : 99 cm 60 / 80
276 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté, à fût décoré d’un serpent et marqué « FL, Souvenir d’Alsace 1917 ». LT : 88 cm (fêles, trous de vers, réparations) 60 / 80
277 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté, marqué « CT, La Loi, Commune de Soucieu en Jarret, Souvenir de la Campagne1914-15-16 ». Férule en fer. LT : 85 cm 60 / 80
278 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté de la tête du Kaiser, à fût décoré du serpent. Dans l’état LT : 78 cm (accidents, manques)
50 / 60

279 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’une tête de barbu, à fût décoré du serpent et marqué « D 7 1916 Oise ». Dans l’état LT : 88 cm 50 / 60
280 . Artisanat dit de tranchée : canne en bois, sculpté d’un poing fermé, marqué « 1914 17, TBE », fût décoré du serpent. LT : 104 cm (trous de vers) 40 / 50
281 . Artisanat dit de tranchée : « Vive l’Entente cordiale » Panneau de bois sculpté en demi-ronde-bosse, représentant un cuirassier et un fantassin français, un écossais et un russe, marchant sur la dépouille de l’aigle, marqué « La Paix, La guerre de 1914 ». 34,5 x 23,5 cm (manque au nez du fantassin, fêle au panneau) 50 / 60
282 . Artisanat dit de tranchée : Christ en bois sculpté, marqué au crayon « Souvenir d’Azay le Rideau 10 Avril 1915 ». (accidents, manques) 50 / 60
283 . Artisanat dit de tranchée : « 1918 Mohaben Bico » Tirailleur sénégalais de profil. Panneau de bois, sculpté en demi-ronde-bosse. 40,5 x 26 cm 60 / 80
284 . « La défense du Camarade » Grande sculpture sur bois, datée sur la terrasse « 1915 1918 ». (manque les bras et réparation aux jambes du Poilu debout, petits éclats de bois) 44 x 43 x 26,5 cm
100 / 120
285 . Artisanat dit de tranchée : Gaillé « Sioux » Sculpture en pierre, signée à la base et datée 1915. Marquée en dessous « L’Ami de Paris Juin 1915 par un Poilu ». HT : 16 cm 200 / 250
286 . Artisanat dit de tranchée : « Guillaume II mendiant, jouant de l’orgue de barbarie, daté 1916, son singe coiffé d’un casque à pointe, devant lui, faisant des tours » Figurine en bois sculpté, chiffré LB (?) sur la terrasse. HT : 19 cm (réparation à la terrasse) 100 / 120
287 . Artisanat dit de tranchée : Paire de panneaux en bois sculpté de profils d’un Poilu un verre à la main et d’un porteur de carafe, entourés de fleurs et feuillages, avec marquages au crayon. 18 x 15 cm (réparations) 40 / 50
288 . Artisanat dit de tranchée : « Tête de Poilu » Sculpture en bois. HT : 7,5 cm (petits éclats à la base)
30 / 50
289 . Artisanat dit de tranchée : « Buste d’Officier allemand, portant un monocle » Sculpture sur bois, socle en pierre. HT : 9 cm (petit éclats au socle)
30 / 50
290 . École française « Nos Poilus s’amusent à faire des bagues dans l’aluminium des fusées d’obus boches » Encre. Sous verre. Cadre noirci. 16,5 x 27,5 cm 100 / 120
291 . Artisanat dit de tranchée : Piednoir C « Scène de vie de Poilus » Panneau de bois sculpté en demi-ronde-bosse, signé en bas à gauche. 15 x 25 cm 200 / 250
292 . Artisanat dit de tranchée : stylet à manche en bois sculpté et polychrome, surmonté d’une tête de Poilu. Lame cruciforme, provenant de la pointe de la Rosalie. LT : 28,5 cm 150 / 180

 

293 . Artisanat dit de tranchée : moulin à cigarettes, en laiton et cuivre. HT : 27,5 cm - Ce moulin est illustré dans le livre « Artisanat de tranchée » de Patrice Warin, tome 1, page 80. 120 / 150
294 . Artisanat dit de tranchée : 3 cadres en bois sculpté, marqués « 1914 Souvenir de captivité 1915 Münster » avec photo du soldat du 33è, modèle à deux médaillons « Souvenir de ma captivité Friédrichsfeld 1914 1915 », modèle à deux médaillons « 1916 Lherbier C.M Olivares ». On joint un miroir à main ovale, en bois sculpté « Souvenir MG ». 120 / 150
295 . Artisanat dit de tranchée : porte-photo, bougeoir marqué « Champagne » et porte-pipe marqué « Verdun 27 janvier 1917 ». On joint une pipe Ropp, sculptée « 1914-15 BC ». 100 / 120
296 . Artisanat dit de tranchée : Pfaff M « Verdun 1916 » Grand couvercle en
 uivre et laiton, gravé du coq, signé en bas à droite. Ø 28,5 cm 100 / 120
297 . Artisanat dit de tranchée : « Reims 17 – 4 1917 » Grand couvercle en cuivre et laiton, gravé du coq surmontant un casque Adrian, marqué « 93e Artillerie 2me Groupe ». Ø 28,5 cm 100 / 120
298 . Artisanat dit de tranchée : « Souvenir de la guerre 1914 1919 » Petit coffret en bois sculpté, décoré d’obus, fusils croisés, lances croisées, et canons. Sur le devant marqué « Pour Ms le Sergt Ferdinand Roussageon » et sur les cotés « St Priest Creuse » et « France ». 12 x 20 x 8,5 cm 100 / 120
299 . Artisanat dit de tranchée : 2 ronds de serviette en aluminium marqués « Guinet Aloys », « Soissons C 1915 X 14 » , gobelet « Souvenir d’Alsace 1914-15 » , cendrier décoré des principaux dirigeants alliés , porte-allumettes « Fort St Menge 1915 » , fer à cheval en bois marqué « Porte-bonheur » , porte-photo en forme de Croix de guerre , plaque rectangulaire en cuivre « 96è Régiment d’Infie 3e Cie, Deleris Théophile Soldat, Tué à l’ennemi le 22 juin 1915. 8 pièces 100 / 120
300 . Artisanat dit de tranchée : paire de douilles à décor repoussé de fleurs, briquets, douille gravée de fleurs, coupe-papiers. 100 / 120
301 . Artisanat dit de tranchée : 2 encriers, marqués sur l’un « Champagne Campagne 1914-15-16 », sur l’autre « Juin 1916 ». BE (manque 1 couvercle) 80 / 100
302 . Artisanat dit de tranchée : 2 pots couverts marqués sur l’un « Somme Août 1916 », sur l’autre « Souvenir du Maroc », petite boite à bijoux chiffrée « MP », encrier en tête d’obus. 80 / 100
303 . Artisanat dit de tranchée : briquet, porte-boite d’allumettes, cendrier marqué « 1914 1917 Souvenir de l’Yser », coquetier. 80 / 100
304 . Artisanat dit de tranchée : boite couverte, marquée « 1916 Yser Tabac » décorée du coq et feuillages. On joint une lampe pliante - Cette boite est illustrée dans le livre « Les objets du Tabac de la Grande Guerre » de Patrice Warin, page 183. 80 / 100

305 . Artisanat dit de tranchée : pichet marqué « Verdun Souvenir de laGrande Guerre 1914-15-16-17 », douille décorée d’un hibou, coupe-papier en bois sculpté « Souvenir de Verdun 1916 9è Zouave »,
borne en bois sculpté frappé « cette borne renferme une parcelle de terre sacrée de Verdun ».
80 / 100
306 . Artisanat dit de tranchée : lot en métal léger, découpé, gravé, 2 fers à cheval, dont 1 marqué « Meknes LIC Campagne du Maroc 1913 1914 » , 3 ronds de serviette, 1 daté « 1914 1916 », pendentif « A machère Jeanne, Souvenir 1914-15-16 ». 80 / 100
307 . Artisanat dit de tranchée : Bailly S Os sculpté d’une fleur, signé à sa base et daté 1915. HT : 25 cm
60 / 80
308 . Artisanat dit de tranchée : chope, en aluminium, gravé des drapeaux alliés peints, et marqué « Vers la Victoire », « En souvenir des héros 1914 » et « Nous sommes français ». BE HT : 10,5 cm 60 / 80
309 . Artisanat dit de tranchée : lot de 8 briquets, 6 en forme de livre, 1 au coq et aigle et 1 dépoli.
50 / 60
310 . Artisanat dit de tranchée : 7 douilles gravées , 11 briquets , caisse de pendule, en laiton, découpé, gravé et daté 7 août 1919... (accidents, manques) 50 / 80
311 . Artisanat dit de tranchée : Petite boite, en os sculpté, marqué sur le couvercle « Campagne 14-15-16 » et sur le pourtour « Souvenir d’exil Désiré » et chiffré BD. HT : 4,5 cm (manque le fond, accident à la poignée) 50 / 60
312 . Artisanat dit de tranchée : porte-pipes en bois découpé, ajouré, à décor satirique d’un singe coiffé d’un casque à pointe, monté sur un chien, suivi par deux chiens, l’un habillé en autrichien et l’autre en italien, l’ensemble face au lion couché sur une fortification. 44 x 26 cm (manque un tenon du support pipe)50 / 60
313 . Artisanat dit de tranchée : douille transformée en cache-pot, à décor repoussé de deux mains qui se serrent, marqué « 1914 Souvenir » et d’un coq chantant et daté « 11 novembre 1918 ». montée sur pieds griffes. HT : 25 cm 50 / 60
314 . Artisanat dit de tranchée : briquet de table, en laiton, à couvercle surmonté d’une pointe de casque. ABE HT : 25 cm 50 / 60
315 . Artisanat dit de tranchée : Douille d’obus, en laiton, gravé d’une grappe de raisins et feuilles de vigne. ABE On joint un grand coupe-papier, en cuivre, gravé « Verdun 1916 ». 20 / 30
316 . Artisanat dit de tranchée : 2 briquets à amadou, en laiton décoré. ABE 10 / 15
318 . « Souvenir de captivité » Grande broderie, à décor des drapeaux alliés, entourés de feuillages, chiffrée « VL » et marquée en bas « Heygendorf le 11 2 1917 » et « Vigne Louis ». Cadre en bois sculpté de feuilles delierre. 57 x 57 cm (mouillures, trous de vers) 70 / 80

319 . « Souvenir de Captivité 1914-1916 RM » Broderie d’un bouquet de fleurs. Au centre un médaillon en forme de coeur découpé avec la photo du prisonnier. Sous verre. Cadre en bois sculpté. 41 x 45,5 cm 40 / 50
320 . « Souvenir de captivité Wurzburg 1916 Rêve loin de France » Pierre sculptée représentant un soldat assis devant un château. 14 x 16 cm 20 / 30
321 . Dessus de cheminée, en toile blanche, brodé de l’aigle américaine, drapeaux américain et français, marqué au centre « Souvenir de France ». Bordé de broderie de fleurs. BE 130 x 30 cm
40 / 50
322 . « Souvenir de la Campagne 1914-1917 PC Honneur aux Alliés » Broderie aux drapeaux alliés. Cadre en bois. ABE 46,5 x 42,5 cm 20 / 30
323 . Coque de casque, modèle 1915, dit Adrian, modifiée en tirelire, peint par G Leroy, en 1922, à décor de Poilus dans un paysage dévasté.- Cette coque de casque est illustrée dans le livre « Artisanat de tranchée » de Patrice Warin, tome 2, page 171. 120 / 150
324 . Coque de casque, modèle 1915, dit Adrian, peint postérieurement par Buffet, d’une équipe de mitrailleuse et d’une équipe Chauchat. 60 / 80
325 . Bouquet de violettes séchées. Avec 2 extraits de lettres manuscrites « … J’ai trouvé ces quatre violettes et ces … que j’ai ramassé en allant aux tranchées et je te l’envoie pour souvenir de P. de C…. », « Reçois ces jolies fleurs de P. de C. pour notre Cher petit Edmond ». 30 / 40
326 . Allemagne = École allemande « Champagne 1915 » Vue de l’abri dans la forêt. Peinture sur une coupe transversale de tronc. 42 x 33 cm (fêle en partie haute) 80 / 100
327 . Lot de 7 affiches des autorités allemandes pour Lille. Entoilées. 30 / 40
328 . Lot de 8 affiches des autorités allemandes pour Roubaix. Entoilées. 30 / 40
329 . Lot de 9 affiches des autorités allemandes pour les régions occupées. Entoilées. 30 / 40
330 . Lot de 8 affiches des autorités allemandes pour les régions occupées. Entoilées. 30 / 40

331 . « Tanks » Dossier allemand, tapuscrit et annotations manuelles, contenant une cinquantaine de notes, dessins, cartes et rapports journaliers, principalement du 2è Régiment d’artillerie de la Garde
prussienne, évoquant les attaques de tanks britanniques dans le secteur de Saint Quentin – Andechy, du 1er novembre 1916 au 2 janvier 1918.Ces rapports indiquent quels sont les meilleurs moyens à mettre enoeuvre pour détruire ces tanks : artillerie, charges explosives, tranchées anti-chars…Des fiches techniques avec croquis sont réalisées à partir de tanks capturés, y sont étudiés l’armement, le blindage, les chenilles, les points faibles…L’État-major allemand met en avant l’efficacité et le rôle del’artillerie avancée, de nouvelles tactiques de combat pour stopper ces attaques sont décrites. L’importance de détecter le plus tôt possible ces tanks est mise en avant. Ce rôle revient aux observateurs terrestres et aériens, qui doivent collaborer étroitement avec l’artillerie.
Ces rapports écrits sur le vif montrent à la fois l’inquiétude des allemands face à cette nouvelle arme peu connue et leur réactivité et inventivité pour la contrer.Les descriptions visuelles de ces tanks et les
premiers croquis réalisés, souvent naïfs, font sourire, mais ces documents restent de précieux témoignages sur les premiers engagement des chars de combat fin 1916, face à une armée allemande
prise de cour et qui a dû s’adapter au fur et à mesure en attendant d’avoir à sa disposition ses propres tanks. (taches, rousseurs, petites déchirures),On joint 21 photos de la vie quotidienne des soldats allemands, tranchées, support pour fusil dans la tranchée, maître-tailleurs, mise en bouteilles, coiffeur, cantonnements, baraques, maisons, dortoirs, poste de secours, groupes de soldats…On retrouve une exposition de croquis similaires au Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire de Bruxelles, Parc du Cinquantenaire. 250 / 300
332 . Lot de documents allemands, récupérés sur les prisonniers, avec annotations explicatives et dates et lieux de prise, courriers, journaux, certificats, papiers à lettres... 100 / 150
333 . Lot de timbres patriotiques italiens et papiers monnaies imprimés sur cartes de rationnement Allemagne et Autriche. 30 / 40
334 . « August Ehlebracht Starb den Heldentad für's Vaterland, am 9. Oktobr 1915 bei Arras iè Frankriech ». Grande photo en pied. Sous verre. Cadre en bois. ABE 50 x 40 cm (rousseurs, trous de vers)20 / 30
335 . Allemagne Lot de 5 décorations : Croix de fer de 1ère classe , 3 insignes de blessé , reproduction de l’insigne des chars. 50 / 60
336 . Allemagne Prusse Ordre de la croix de fer, 1914. Croix de 2è classe. Fer peint, ruban. (usures) On joint une croix de Réserviste de coiffure (manque aux pattes de fixation) 30 / 50
337 . Sabre d’Officier d’Infanterie, modèle 1882. Poignée en corne, avec filigrane. Monture en métal blanc. Calotte à longue queue. Garde à quatre branches. Lame droite, à deux tranchants, à gouttières
dissymétriques. Fourreau à un bracelet en métal nickelé. EM (usures, coups, oxydations) 50 / 80

338 . Sabre d’Officier d’Artillerie allemande. Poignée recouverte de galuchat. Monture en fer nickelé. Calotte à longue queue. Garde à une branche, à la Blücher. Lame courbe, à dos rond et pans creux, gravée à la moitié, sur une face « 3. Bad. Feld Art. Rgt. N° 50 » encadrée d’attributs militaires, sur l’autre face d’un train d’artillerie. Fourreau à un bracelet à anneau et pontet, en fer, peint. ABE (petites oxydations, usures à la peintures) 150 / 180
339 . Baïonnette de Sous-officier, modèle 1898, 2è type. Croisière frappée « 116.R.9. 130 ». Lame à dos scie, contre-tranchant et pans creux, poinçonnée au talon et datée « 03 ». Fourreau en cuir, à deux garnitures en fer. ABE (oxydations, pliures au cuir) 100 / 120
340 . Baïonnette du Génie, modèle 1884-98. Poignée à plaquettes de bois, avec garde-flamme. Croisière frappée « 4.H. ». Lame à dos scie et pans creux, avec marquage au talon. Fourreau peint en noir. ABE (piqûres) 100 / 120
341 . Baïonnette du Génie, modèle ersatz. Poignée en fer, strié. Lame à dos scie et pans creux. Fourreau en fer, peint en vert. ABE (oxydations) 100 / 120
342 . Baïonnette, modèle Gottscho. Poignée en bois strié. Lame à dos plat et pans creux, avec marquage au talon. Fourreau peint. ABE (oxydations,coups au fourreau)100 / 120
343 . Baïonnette du Génie, modèle 1898/05, 2è type. Poignée en bois strié. Croisière frappée « 475 ». Lame à dos scie, contre-tranchant et pans creux, avec marquage au talon et datée « 16 ». Fourreau bronzé. ABE (oxydations, oups au fourreau) 100 / 120
344 . Baïonnette, modèle ersatz. Poignée en fer. Croisière à douille ouverte. Lame à pans creux. Fourreau en deux parties en fer, avec reste e peinture. EM 60 / 80
345 . Poignard-baïonnette Demag, modèle 1916. Poignée en fer. Lame à deux tranchants, avec marquage au talon. Fourreau en fer, repeint. ME (piqûres, manque la patte en cuir) 60 / 80
346 . Casse-tête, monté sur ressort, à manche en bois tourné. Marquée sur la tête « 202 FKG ». ABE (manque une pointe) 180 / 200
347 . Pistolet-signaleur allemand, modèle Hebel. Plaquettes de crosse ennoyer. ABE 80 / 100
348 . Casque à pointe, du royaume de Prusse, modèle 1895. Bombe, visière etcouvre-nuque en cuir. Pointe, garnitures et plaque en laiton. Cocardes métalliques tricolores. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. Couvre-nuque avec cachets à l’encre, dont JR 40 et daté 1907. (usuresaux cocardes) - JR 40 : Régiment de Fusiliers « Fürst Karl-Anton von Hohenzollern », caserné à Rastatt. 200 / 250
349 . Casque à pointe, du royaume de Prusse, modèle 1895. Bombe, visière et couvre-nuque en cuir. Pointe, garnitures et plaque en laiton. Cocarde métalliques tricolores. Coiffe intérieure et jugulaire en cuir. (manque une cocarde) 150 / 180

350 . Casque à pointe du Grand-Duché de Bade, modèle 1895. Bombe, visière et couvre-nuque en cuir. Pointe, plaque, garnitures et jugulaires à écailles en laiton. Coiffe intérieure en cuir. Dans l’état (composite, restauration, plaque postérieure) 120 / 150
351 . Couvre-shako allemand, en toile cachou, avec cachet à l’encre « M.J.B. N°14 1915 », garni de 5 crochets en laiton. ABE80 / 100
352 . Casque allemand, modèle 1917, en fer peint en vert. Coiffe intérieure àtrois coussinets en cuir, à cerclage métallique. EM (oxydations) 300 / 400
353 . Vareuse allemande, modèle 1915, en drap vert, à deux poches de hanches et parements botte, col rabattu en drap vert clair. Doublure en toile grise, avec cachets à l’encre de tailles et « B.A.I 1918 », « JR5 ». EM (trous, usures, manque les boutons) 650 / 700
354 . Ceinture-écharpe d’Officier allemand, à glands et franges argentés. ABE 30 / 50
355 . Lot de 7 pattes d’épaule allemandes, en drap et toile, à motifs brodés. 60 / 80
356 . Lot de 6 pattes d’épaule allemandes, en drap, à motifs brodés. 60 / 80
357 . Lot de 6 pattes d’épaule allemandes, en drap, à motifs brodés. 60 / 80
358 . Lot de 2 plateaux de ceinturon prussiens, modèle 1847 et 1895, en laiton, centres en métal blanc. (coups) 40 / 60
359 . Bandage triangulaire allemand, en toile imprimée des différentes façons de les mettre. BE 61 x 125 40 / 50
360 . Ceinturon de sortie, en cuir verni, à plateau prussien, modèle 1895, en laiton, centre en métal blanc. ABE (usures au verni) 60 / 80
361 . Plateau de ceinturon prussien, modèle 1895, en laiton. On joint un plateau de ceinturon autrichien. 40 / 50
362 . Plateau de ceinturon de Téléphoniste prussien, modèle 1895, en laiton. Centre en métal blanc. BE 100 / 150
363 . Lot de 2 plateaux de ceinturon : prussien, modèle 1895, en laiton, centre en métal blanc , bavarois, modèle 1915, en fer peint, avec contre-sanglon en cuir. (coups, oxydations) 40 / 50
364 . Lot de 2 plateaux de ceinturon wurtembergeois, modèle 1895, en laiton,
centres en métal blanc. (1 plateau en copie) 40 / 60
365 . Plateau de ceinturon bavarois, modèle 1895, en laiton, centre en métal blanc. (piqûres)
30 / 40 366 . Plateau de ceinturon saxon, modèle 1895, en laiton, centre en métal blanc. (manque la barre avec les ardillons) 20 / 30
367 . Lot d’équipement allemand : havresac, en toile, renforcé de cuir , bidon en tôle émaillée , toile de tente avec marquage à la peinture. Dans l’état 40 / 50